Yom Haatsmaout en Israël

.

C'est l'équivalent du 14 juillet en France, Yom Haatsmaout, la fête de l'indépendance, commémore le jour où Ben Gourion déclara solennellement la création de l'état d'Israël, en 1948. Son discours magnifique, qui jeta les bases de la constitution du nouvel Etat, fondée sur la démocratie et les droits des citoyens égaux, quelles que soient leurs religions ou leurs races, reste dans toutes les mémoires des Israéliens. 

Cette commémoration a lieu le 5 Iyar du calendrier hébraïque, qui se situe fin avril ou début mai du calendrier julien. Cette période est particulièrement propice aux festivités à l'extérieur, car les conditions météorologiques sont idéales. Les parcs sont encore verts, après les pluies de janvier, il fait  25 degrés environ, et le soleil est toujours au rendez-vous, généreux et caressant, sans être encore agressif.

Les immeubles et les voitures se couvrent de drapeaux israéliens, les villes se parent de lumières, et les israéliens investissent en masse les parcs engazonnés pour de gigantesques pique-niques. Les jeux de plein air sont de la partie, ballon, badmington, etc, Les parfums de viandes grillées excitent les appétits. On entend des chants, de la guitare, des tam-tams. La bonne humeur est générale. Surprise! Les israéliens musulmans et chrétiens se mêlent aux juifs pour partager ce moment de détente et de sérénité. On se prend à rêver! Toutefois, ils ne vous diront pas que l'indépendance d'Israël est une fête pour eux aussi. Ils se contentent de profiter de ce jour de congé, comme tous les israéliens. Il n'empêche...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site