Plus de cent milliards de mètres cubes de gaz découverts en Israël


Rédigé par Gally le Sep 14th, 2011

Oui, vous avez bien lu, c’est bien, selon le réputé site web Globes.co.il, 127 milliards de mètres cubes de gaz (4.54 trillions de ft³) qui viennent d’être découverts devant les côtes israéliennes, dans 2 gisements dénommés Gabriella (270 km²) et Itzhak (127.7 km²) (1). Ceux-ci, situés à 10 kilomètres des côtes, entre Ashdod et Netanya, se trouvent donc sans la moindre contestation dans la zone économique exclusive israélienne.

Ces 2 gisements contiendraient de plus, selon les résultats des prospections sismiques pratiquées par les 2 compagnies qui en possèdent la licence d’exploitation (Adira Energy Corporation, canadienne, et Modiin Energy, israélienne), plus de 300 millions de barils de pétrole. Ces gisements sont de plus situés dans une zone où la profondeur maritime n’est que de 60 à 250 mètres.

 

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, nous apprenons ce jour que, suite aux difficultés israéliennes pour se faire approvisionner en gaz par l’Égypte (et après que l’Égypte ait réclamé une hausse du prix du gaz a la livraison), le gouvernement de Jérusalem a finalement accéléré les travaux d’acheminement du gaz découvert a 90 km de Haïfa, dans les eaux territoriales israéliennes. Il y aurait dans le puits de Tamar au moins 180 milliard de mètres cube de gaz naturel, soit pour 30 milliard de dollars d’exploitation.

Ainsi, le ministère de l’Intérieur a finalement émis une licence pour la pose d’une canalisation sous-marine, un gazoduc dernière génération, qui reliera la plateforme de forage au port d’Ashdod. La livraison était prévue à Hadera, mais la licence n’a pu être donnée a la ville pour plusieurs raisons non dévoilées par le gouvernement.

Le début des travaux du gazoduc, prévu le 15 septembre, impliquera 14 navires et pas moins de 2.509 ouvriers et ingénieurs. Les premiers mètres cubes devraient circuler des février 2013.

A ce rythme là, en ajoutant les gisements terrestres de pétroles présents sur ses terres, il est permis de se demander si Israël ne va pas devenir le premier producteur mondial d’hydrocarbures planétaire du siècle à venir !

 

(1) D’autres sources parlent quant à elles, le lendemain de l’article de Globes, de 1318 (!!) milliards de mètres cubes.

 

Gally – JSSNews

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site