Nouveau parti politique arabe-chrétien en Israël

.

Par Noémie Grynberg.

Partout dans les pays arabes, les chrétiens sont malmenés, chassés, tués. Tout le Moyen-Orient semble mener une croisade à leur encontre. Tout ? Non ! Un seul pays de la région échappe à la curée: Israël. Aussi dernièrement, conscient de la situation, un nouveau parti politique arabe chrétien, créé par Monsieur Shlayan (photo ci-dessous), a appelé ses partisans à reconnaitre la souveraineté juive de l’Etat et à s’intégrer pleinement à sa société.

shlayan.jpg

Le printemps arabe n’a apporté ni démocratie, ni tolérance religieuse, ni liberté de culte. Au contraire. Il a accéléré la marginalisation des chrétiens en Irak et en Jordanie. Depuis 2011, les coptes d’Egypte font face à des attaques contre des églises et à des assassinats de prêtres. En Syrie, des prélats orthodoxes et catholiques sont enlevés et les rebelles islamistes imposent la charia dans les villages chrétiens qui tombent sous leur contrôle.
Face à ces événements, Israël semble un havre de paix au Moyen-Orient. En effet, il est probablement le seul endroit que les Chrétiens ne fuient pas. Cette réalité a initié une évolution sociologique et idéologique chez les arabes chrétiens d’Israël qui représentent 9% de la population du pays. Déjà actifs dans la vie politique et civile, certains servent dans Tsahal sur la base d’un engagement volontaire…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×