Nouveau parti politique arabe-chrétien en Israël

.

Par Noémie Grynberg.

Partout dans les pays arabes, les chrétiens sont malmenés, chassés, tués. Tout le Moyen-Orient semble mener une croisade à leur encontre. Tout ? Non ! Un seul pays de la région échappe à la curée: Israël. Aussi dernièrement, conscient de la situation, un nouveau parti politique arabe chrétien, créé par Monsieur Shlayan (photo ci-dessous), a appelé ses partisans à reconnaitre la souveraineté juive de l’Etat et à s’intégrer pleinement à sa société.

shlayan.jpg

Le printemps arabe n’a apporté ni démocratie, ni tolérance religieuse, ni liberté de culte. Au contraire. Il a accéléré la marginalisation des chrétiens en Irak et en Jordanie. Depuis 2011, les coptes d’Egypte font face à des attaques contre des églises et à des assassinats de prêtres. En Syrie, des prélats orthodoxes et catholiques sont enlevés et les rebelles islamistes imposent la charia dans les villages chrétiens qui tombent sous leur contrôle.
Face à ces événements, Israël semble un havre de paix au Moyen-Orient. En effet, il est probablement le seul endroit que les Chrétiens ne fuient pas. Cette réalité a initié une évolution sociologique et idéologique chez les arabes chrétiens d’Israël qui représentent 9% de la population du pays. Déjà actifs dans la vie politique et civile, certains servent dans Tsahal sur la base d’un engagement volontaire…

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site