Lettre ouverte au Maire de Bezons

.

Monsieur le Maire,

Vous avez nommé M. Majdi Rimawi, citoyen d'honneur de la ville de Bezons.

Vous avez signalé dans les motifs de cette distinction que cet homme a été condamné à perpétuité parce qu'il était un résistant à l'oppression, alors même qu'il était en faveur de négociations avec Israël et que sa condamnation à perpétuité était aberrante.

M. Majdi Rimawi est un des assassins du ministre israélien Rehavam Zeevi. Il est membre du FPLP, c’est-à-dire du  mouvement qui a quasiment fondé le terrorisme international dans ses formes les plus ignobles et qui n'a jamais accepté la moindre négociation avec Israël, dont il a continuellement prôné la destruction complète.

Vous avez donc:

1) Fait d'un assassin un citoyen d'honneur de votre ville.

 2) Occulté au public  les raisons réelles de sa condamnation.

 3) Augmenté ainsi le potentiel de haine contre Israël, qui vous le savez très bien, se traduit par une augmentation des agressions contre les Juifs de notre pays.

 Vous avez en fait laissé imaginer, en filigrane de votre décision, qu'assassiner un Juif était légitime, et même honorable, car beaucoup de jeunes ne font aucune différence entre Israéliens et Juifs.

Et nous apprenons tout cela le jour de la commémoration, empreinte de fraternité républicaine, de l'assassinat d'Imad Ibn Ziaten alors que le président Peres, symbole de la recherche de la paix dans cette région du monde est dans notre pays.

Quelle provocation à la haine!

Je suppose que vous espérez que ces actes glorieux vous apporteront quelques voix supplémentaires.

Je pense que vos électeurs n'en seront pas dupes. Si un nouvel attentat survient, regardez-vous dans la glace.

 Je ne vous envoie pas, Monsieur le Maire, de salutations distinguées.

 Richard Prasquier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site