LE MINISTÈRE ISRAÉLIEN DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE A L'HONNEUR

.

Mercredi 30 novembre 2011330/11/Nov/201113:10

IL VIENT DE FAIRE SON ENTRÉE DANS LE LIVRE GUINNESS DES RECORDS. 

IsraelValley News

Par Jacques Bendelac, à Jérusalem

Il n’est pas fréquent de voir une administration publique enregistrer un record digne du Livre de Guinness. C’est pourtant ce que vient de réaliser le ministère israélien de la Science et de la Technologie. Qu’est-ce qui a valu à ce ministère tant d’honneur? Il a réalisé un record qui a été enregistré dans la catégorie du « cours de chimie le plus fréquentée jamais réalisé dans le monde ». L’histoire de ce record, pour le moins insolite, remonte à environ deux mois. Le 22 septembre dernier, le ministère de la Science et de la Technologie organisait une “Nuit des Chercheurs” destinée à intéresser les jeunes Israéliens aux différentes matières scientifiques.

Culture de masse: Dans le cadre de cet événement, qui est organisé en Israël tous les ans depuis 2006, un cours de chimie a eu lieu simultanément en 13 points différents du pays, réunissant 4.207 Israéliens avides de connaissances. La société Guinness, qui recense les records mondiaux dans tous les domaines, a reconnu que cet événement méritait le titre de « cours public de chimie le plus important au monde ». C’est ainsi que le ministère des Sciences et de la Technologie, qui a organisé ce cours, est devenu le premier ministère israélien à recevoir ce titre.

Le ministre de la science et de la technologie, le Dr Daniel Hershkowitz s’est félicité de cette distinction. Les 13 établissements qui ont participé au record recevront chacun un diplôme: il s’agit notamment des universités de Jérusalem, de Beer-Sheva, de Haïfa et de Bar-Ilan, des musées de la science de Haïfa et Jérusalem, ainsi que de l’Institut océanographique d’Eilat.

Champions de chimie: La “Nuit des Chercheurs” est un évènement impulsé par la Commission Européenne depuis 2005. C’est une occasion privilégiée pour les scientifiques de parler de leurs métiers étonnants et aux réalités multiples. Durant une soirée qui a lieu simultanément dans de nombreux pays, les citoyens côtoient les chercheurs qui présentent le fruit de leurs travaux. Pour les participants, il s’agit de mieux appréhender et comprendre l’univers des chercheurs ainsi que la culture scientifique.

Il faut se souvenir que les chercheurs israéliens excellent dans le domaine de la chimie: le mois dernier, le prix Nobel de chimie a été attribué à l’Israélien Daniel Shechtman pour sa découverte des quasi-cristaux. Il a succédé à trois autres Nobel de chimie israélien: Avram Hershko et Aaron Ciechanover du Technion (2004) pour leurs travaux sur la dégradation des protéines contrôlée par l’ubiquitine (2004), et Ada Yonath de l’Institut Weizmann pour ses travaux sur la structure des ribosomes (2009).

Israël a ainsi ravi le record précédent détenu par …la Belgique qui avait réalisé un cours similaire devant 562 participants “seulement”.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×