L’énigme de la pyramide du lac de Tibériade

.

 

jeudi 18 avril 2013

En Israël des chercheurs ont découvert une pyramide antique géante au font du lac de Tibériade (connu également sous le nom de mer de Galilée).

Son âge est évalué à 4 000 ans environ ! Selon les Evangiles, les apôtres André et Pierre pêchaient dans ce lac. Maintenant les chercheurs veulent établir la destination de la pyramide. D’après une version, cette construction immergée était conçue comme écloserie de poissons.

La pyramide géante composée de pierre et de blocs de basalte a une forme conique. Elle est haute de 10 m pour un diamètre d’environ 70 m. Les chercheurs estiment qu’elle aurait été construite par les hommes. Selon eux, la probabilité de l’élévation du terrain sous l’effet des processus naturels est infime.

« La mer ne crée pas de telles formes. Nous appelons cela « l’âge de fer », mais il s’agit peut-être d’une période plus précoce. De grands blocs de basalte non taillés étaient posés dans un ordre déterminé, notamment pour des cultes. De tels cas sont assez nombreux en Galilée. En attentant nous n’avons pas trouvé de céramique qui permettrait une datation exacte. Si les pierres ont une forme géométrique, nous pourrons être plus précis. Que la pyramide est immergée ne pose pas de problème. Ce n’est pas très loin de la célèbre Colline, une des plus grandes nécropoles d’Israël situé à Tel Ber Yerah. A l’époque c’était une ville importante », explique Michael Eisenberg, de l’institut d’archéologie de l’Université de Haïfa.

Au troisième millénaire av. J.-C. Cette ville était une des plus grandes de la région. Selon les chercheurs les pierres utilisées pour la construction de la pyramide proviennent de la même région. Quant au rôle de la pyramide, les chercheurs préfèrent ne pas anticiper. Selon Michal Eisenberg, il ne s’agit pas d’un monument analogue aux pyramides d’Egypte ou aux ziggourats mésopotamiennes :

« Mais cela peut être un édifice de culte. Il faut retenir qu’à l’époque les nécropoles immenses et les lieux de culte étaient similaires, C’est peut-être un lieu de culte à l’instar de Stonehenge. Récemment une construction similaire a été découverte en Turquie. C’est une structure circulaire mégalithique située d’une façon déterminée par rapport au Soleil et aux étoiles ».

La question la plus importante et la plus complexe est la date de l’édification. Certains chercheurs n’excluent pas qu’à l’époque il n’y avait pas de lac. Mais c’est un point de vue très contestable, estime Léonide Beliaïev de l’Institut d’archéologie de l’Académie des sciences de Russie :

« Il ne faut pas faire de conjectures tant que nous ne connaissons pas la date. Parce qu’il y a 3 000 ou 4 000 ans le lac existait. Comment ses contours changeaient, la question concerne les spécialistes. Je ne pense pas que l’amplitude des marées était très forte dans le lac de Tibériade. Alors on peut supposer que la pyramide est beaucoup plus ancienne. Dans ce cas, il est peu probable qu’elle soit une construction artificielle ».

De tels sites immergés suscitent toujours le vif intérêt des spécialistes. Cela évoque les recherches de l’Atlantide. Personne ne compare, certes, la pyramide retrouvée au fond de la mer de Galilée à l’Atlantide, mais qui sait quelles découvertes archéologiques seront faites après son étude minutieuse.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×