Israël fête Pourim avec des déguisements qui rivalisent d’originalité

.


Quand de jeunes hommes au visage peint se déplacent dans un tank en carton sur le Boulevard Rothschild à Tel-Aviv et qu’on voit soudain dans les rues de cette métropole séculaire des quantités impressionnantes de rabbins et de muftis, on sait que c’est Pourim.

Cette fête rappelle que le peuple juif a été sauvé du massacre que voulait faire perpétrer Haman dans le royaume perse. Ce conseiller du roi Assuérus vouait en effet une haine tenace aux Juifs car le Juif Morde’hai avait refusé de se prosterner devant lui. Le peuple juif échappa au massacre grâce à la reine Esther et fête depuis lors le miracle de sa survie.

Outre l’obligation de lire le Livre d’Esther et de donner aux pauvres, on doit, pour Pourim, fêter, manger et boire ou, comme le disent les rabbins: „On doit s’enivrer à Pourim jusqu’à ce qu’on ne puisse plus distinguer entre ‚Maudit soit Haman’ et ‚Béni soit Morde’hai’".

israel-suisse-n-9-25-02-03-03-2013-2.jpg

Ces jeunes gens déguisés en soldats défilent sur le Boulevard Rothschild de Tel-Aviv dans leur tank en carton (photo : Marta Mozes)

israel-suisse-n-9-25-02-03-03-20133-2.jpg

Impossible de savoir si ce chien apprécie ou non son déguisement (photo : municipalité de Tel-Aviv)

israel-suisse-n-9-25-02-03-03-20134-2.jpg

Un homme escargot en plein Tel-Avivon voit cela seulement pour Pourim (photo : municipalité deTel-Aviv)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×