Diverses informations politiques

.

Syrie

La situation reste bloquée du fait de l'opposition de la Russie et de la Chine à toute intervention de l'Onu pour arrêter le carnage qui continue d'un côté comme de l'autre, avec plus de 60 000 morts, sans compter les handicapés, les viols et les pillages, sans beaucoup de réactions. Les Etats-Unis rechercheraient une solution intermédiaire de maintien au pouvoir du clan Assad, sans les Assad, avec de sérieuses réformes et le détachement de la Syrie de l'axe shiite, et une rupture des liens avec le Hezbollah. Il faut savoir que la prise du pouvoir par les islamistes sunnites entraînerait des représailles signifiant la mort des minorités, alaouites, chrétiennes et druzes.

 

Autorité Palestinienne

9000 enfants d'écoles primaires ont rejoint 36 camps dans la bande de Gaza pour recevoir un endoctrinement terroriste et un entraînement militaire, en vue du Jihad contre Israël. Selon les responsables du Hamas, il ne s'agit que d'"une préparation psychologique et militaire pour "libérer la Palestine, du Jourdain à la mer"- Cette opération est appelée "al Fouttouwa" (chevalerie de l'esprit), le même nom que le groupe de nazis musulmans d'Hitler pendant la 2ème Guerre Mondiale qui ont sévi en Irak de 1938/42, tuant des Juifs à Bagdad lors du "Farhoud". Ismail Hanyeh a dit à ces enfants, lors de la remise des diplômes: "Vous êtes les dirigeants de l'avenir. Vous dirigerez le peuple vers la liberté et la dignité. Al Fouttouwa le mènera vers la victoire et la libération de la Palestine, du Jourdain à la mer"- Aucune Ong locale, ni l'Unicef n'ont condamné ces abus d'enfants.

 

Egypte

- Après avoir reçu le commandant des Brigades al Qods (troupes d'élite des gardiens de la Révolution d'Iran), le Général Qassem Soleimani, qui devait l'aider à contrôler les émeutes survenues en Egypte, voilà que Mohamed Morsi reçoit le président iranien Ahmedinejad, -- et c'est la 1ère fois qu'un président iranien met les pieds en Egypte depuis la révolution de 1979 -- pour l'aider à renflouer les caisses de l'état. L'axe shiite Téhéran-Damas-Beyrouth-Gaza s'étend-il aussi au Caire ? - La révolution égyptienne n'a pas commencé le 25 janvier 2011, mais bien le 4 juin 2009, quand Barak Hussein Obama a invité à l'université d'al Azhar les dignitaires d'une organisation illégale, les Frères Musulmans, à venir écouter son discours "historique" magnifiant l'Islam. Ainsi, dans la capitale d'un pays allié, on a assisté à une scène irréelle où le président du pays hôte, Moubarak, s'est abstenu de venir et où les premiers rangs étaient occupés par des invités représentant une organisation interdite dans le pays.

- L'agence de surveillance des medias arabes et de traduction Memri a rapporté les propos d'un discours de Morsi dans sa ville Zagazig (sur la branche orientale du delta), en 2010, exhortant la foule: "Chers Frères, n'oublions pas d'élever nos enfants et petits enfants dans la haine de ces sionistes et Juifs et tous ceux qui les soutiennent". Morsi a poursuivi en traitant Obama de "menteur", car son discours d'al Azhar n'avait pas été suivi d'actes tangibles envers le monde musulman, restant des "promesses creuses".

De même il y a quelques mois, il a opiné du chef, (voir vidéo) devant le prêche d'un imam à Mansoura préconisant la destruction de tous les Juifs, d'Israël et des Etats-Unis.

- Et pourtant, les Etats-Unis soutiennent financièrement l'Egypte de diverses manières, lui livrant même 4 F-16 sur les 16 promis à Moubarak (et 200 chars Abrams) … ceci dans l'attente de la livraison prochaine de 2 sous marins électriques de la classe 209, commandés à l'Allemagne par Moubarak.

 

Turquie

"Aussi longtemps que le Tayip Erdogan restera à la tête de la Turquie, 1er ministre ou président avec des pouvoirs étendus, les relations avec Israël ne seront pas bonnes", ce sont les conclusions d'un colloque organisé par le Centre Begin-Sadate d'Etudes Stratégiques. De plus, Erdogan cherche à effacer progressivement toute trace de la révolution laïque de Kemal Ataturk et ne porte pas dans son cœur le judaïsme, ayant écrit dans sa jeunesse de nombreux poèmes et pièces de théâtre antisémites.

Ahmet Davutoglu, le ministre des Affaires Etrangères est l'architecte d'une diplomatie "néo-ottomane" d'hégémonie régionale, avec des liens étroits avec la Confrérie des Frères Musulmans et d'une opposition systématique aux intérêts israéliens. Par ailleurs, l'opposition politique est faible et peu crédible et le contre pouvoir militaire a été décapité; par conséquent, le parti islamique AKP a encore de beaux jours devant lui.

 

Israël

- Le Shin-Bet, Agence Nationale de Sécurité, a appréhendé une vingtaine de membres d'une cellule du Hamas à Hébron. En fait, devant la carence ou la faible volonté de l'Autorité palestinienne d'assurer la sécurité des lieux, les forces armées d'Israël sont amenées à assurer la police de la Judée-Samarie. Et en permanence, elles arrêtent de nuit des suspects prêts à agir en Israël et des terroristes. Un véritable arsenal constitué d'une dizaine d'armes différentes a été découvert à Hébron. - Plusieurs députés arabes ont quitté l'Assemblée plénière de la Knesset pour ne pas entendre et avoir à chanter l'hymne israélien "Hatiqwah", joué à l'issue de la prestation de serment de chaque député. Hanine Zouabi (du parti Balad) a déclaré après sa prestation de serment et après avoir quitté la salle. "Cet hymne représente pour moi un oubli, comme si je n'existais pas, comme si je devais attendre un mythe et un rêve construit à mes dépens et me taire"

- "POP-DM" est un programme innovant de l'Institut Interdisciplinaire de Herzlya dans la prise de décision, dirigé par Pr Alex Mintz. Du fait de sa précision et de sa fiabilité, ce "Program in Political Psychology and Decision Making" est utilisé par de nombreux dirigeants dans le monde pour les aider à prendre des décisions politiques, économiques ou militaires.

France

- François Hollande, à propos de la guerre du Mali: "Nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir un état terroriste à la porte de l'Europe". Israël peut-il, lui, se le permettre ? Bamako-Paris: 6266 km & Gaza-Nétivot: 1km.

- La libération de la Libye de l'emprise de Qadhafi a permis aux islamistes d'al Qaeda et d'autres milices jihadistes de s'emparer des arsenaux du pays et de les déverser au Mali, mais aussi au Sinaï et à Gaza. Selon les medias, ces islamistes sont des terroristes au Mali et des combattants, -- et au mieux des "activistes" -- à Gaza.

- Un million de Touaregs laïcs recherchent leur indépendance, et du moins leur autonomie, depuis des décennies, au Mali Centre-Ouest. Ils étaient protégés parQaddhafi, et aujourd'hui ils sont pourchassés autant que les islamistes par les troupes françaises.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×