Des voitures en auto-partage pour les trajets urbains doivent décongestionner Tel-Aviv

.

Tel-Aviv est une ville verte. Partout, des cyclistes y sillonnent les rues sur des vélos de location verts. Le projet „Tel-Ofan", lancé au printemps 2011, connaît en effet un immense succès. Les bicyclettes peuvent être louées et rendues dans l’une des trés nombreuses stations réparties dans toute la ville pour la modique somme de 14 shekels par jour (environ 2,80 euros). Ce concept doit être prochainement étendu à la location de petites voitures.

Le système, qui fonctionne déjà remarquablement bien dans des villes comme Berlin ou Paris, pourrait améliorer les conditions de circulation à Tel-Aviv. De plus, la location d’un véhicule pour une courte durée supprime les problèmes de parking, un véritable casse-tête pour les habitants de cette ville, comme en témoigne l’une des blagues favorites des Israéliens : "une roquette lancée d’Iran ne met que quelques minutes pour atteindre Israël, mais deux heures pour trouver une place pour se garer". La municipalité va lancer en 2013 un appel d’offres international pour ce projet dont le budget sera débloqué prochainement. "Les véhicules ne doivent pas rouler trop vite, ils doivent être de petite taille et faciles à conduire" explique  ena’hem Leibe, directeur général de la municipalité. "Nous voulons une citadine, pas un véhicule conçu pour aller de Tel- Aviv à Jérusalem" ajoute-t-il. La Twizy de Renault ou le scooter électrique font partie des options possibles.

1b.jpg

Le système, lancé avec un vif succès à Tel-Aviv pour les vélos, doit être transposé aux petites citadines

(photo : http://www.behance.net)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site