Déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu - fin de l’opération « Pilier de Défense »

.

Communiqué du Bureau du Premier ministre, 21 novembre 2012

«Citoyens d'Israël,

Il ya huit jours, Israël a lancé l'opération Pilier de Défense. Le gouvernement a décidé de lancer cette opération à la suite des attaques terroristes en provenance de la bande de Gaza et de leur augmentation massive au cours des derniers mois. J'avais annoncé que nous allions réagir fermement à ces attaques lorsque le moment serait venu. J'avais dit que nous ferions payer un prix lourd aux organisations terroristes palestiniennes.

Les organisations terroristes ont supposé que nous voulions éviter une action offensive contre elles, elles ont eu tort. Nous avons frappé leurs commandants supérieurs, nous avons détruit des milliers de roquettes qui visaient le sud d’Israël ainsi que la plupart de celles qui visaient le centre d'Israël, et nous avons écrasé les installations de contrôle du Hamas. Je dois insister sur le fait que nous avons effectué ces opérations avec le plein soutien des instances dirigeantes de la communauté internationale.

Je tiens à remercier en particulier le Président des États-Unis Barack Obama pour son soutien résolu aux actions d'Israël, à cette opération et au droit d'Israël de se défendre. Je le remercie aussi pour son soutien au système Iron Dome. Je remercie la secrétaire d'État, Hillary Clinton, et j’exprime ma gratitude aux Égyptiens pour leurs efforts dans la réalisation de ce cessez-le-feu.

 

Lors d’une conversation téléphonique que j'ai eue ce soir avec le président Obama, j’ai accepté de donner une chance au cessez-le-feu, avec l’objectif d’une accalmie et de permettre aux citoyens d'Israël un retour à la vie normale. Toutefois, Israël ne peut évidemment pas rester les bras croisés alors que ses ennemis se renforcent avec des armes de terreur. Nous avons donc décidé, le président Obama et moi-même, que les États-Unis et Israël travailleront ensemble pour lutter contre la contrebande d'armes des organisations terroristes palestiniennes - armes, dont la quasi-totalité vient de l'Iran.

Depuis le jour de la création de l'État d'Israël a été créé, nous avons dû faire face à des défis complexes dans la région et nous pouvons tous voir que ces défis sont devenus encore plus complexes au cours de ces dernières années. Dans ces conditions, nous sommes tenus de manœuvrer à bon escient et de façon responsable, tout en tenant compte de toutes les considérations militaires et politiques. C'est ce qu'un gouvernement responsable fait, et c'est ce que nous avons fait ici: nous avons usé de notre puissance militaire, mais aussi tenu compte de considérations politiques.

Aujourd’hui, je me rends compte que certains citoyens souhaitent une prolongation de l'action militaire et celle-ci pourrait très bien s’avérer nécessaire. Mais à l'heure actuelle, la bonne chose pour l'État d'Israël est de repousser cette possibilité au bénéfice d’un cessez-le-feu à long terme. En tant que Premier ministre, j'ai la responsabilité - et c'est la ma plus haute responsabilité - de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer notre sécurité. C'est ce que j'ai toujours fait et c'est ce que je vais continuer à faire.

Au cours de la semaine dernière, Israël a perdu plusieurs de ses citoyens. Au nom de toute la nation, j’adresse mes condoléances aux familles endeuillées et je souhaite aux blessés un prompt rétablissement.

Je tiens à remercier mes collaborateurs, le ministre de la Défense Ehud Barak et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman. Nous avons travaillé ensemble comme une équipe. Je remercie également les neuf membres du cabinet ministériel, le Conseil des ministres et le gouvernement, pour avoir oeuvré - chacun dans son domaine de responsabilité - pour les citoyens d'Israël. J’apprécie également le travail de l'opposition et de tous les membres de la Knesset qui nous ont proclamé leur soutien.

Je remercie le chef d'état-major, le général Benny Gantz, le chef du Shin Bet, Yoram Cohen, le directeur du Mossad, Tamir Pardo et toutes leurs équipes pour les efforts exceptionnels qu’ils ont mis en œuvre dans cette opération. Au nom du peuple d'Israël, je remercie les commandants et les soldats de Tsahal, les pilotes, les opérateurs et les développeurs du « Dôme de fer », les services de renseignement, tous les membres des services de sécurité et les réservistes, qui ont quitté leurs familles et immédiatement accepté de faire leur devoir.

J'apprécie de même le travail des maires et des présidents des conseils régionaux qui ont fait preuve de leadership et de sang-froid sur le front, et surtout, Je vous salue vous, les citoyens d'Israël.

Nous avons une armée forte. Nous avons un peuple fort. Je suis fier d’être votre Premier ministre. »

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×